I- Lebutduvoyageintérieur (Vi)

16 réponses à I- Lebutduvoyageintérieur (Vi)

  1. Je débute par cette rubrique car selon moi le voyage intérieur est synonyme de vie intérieure. Y a t’il des dispositions particulières préalables ou nécessaires à un bon début de vie intérieure? Quels sont les comportements ou attitudes qui constituent un frein à un bon démarrage de VI?

    • Alino mon enfant, je suis content que tu veuilles te lancer à ton VI.
      Tu dis déjà que le VI est la vie intérieure…hum…j’espère que tu le confirmeras un jour en plein milieu de ton voyage ?
      Tu me demandes s’il y a des dispositions particulières préalables ou nécessaires à un bon début de vie intérieure, disons de voyage intérieur…Je suis sûr que tu me l’apprendras.
      Le VI à pour but de trouver le Trésor, pas un trésor mais le Trésor !
      Tu devras donc bien évidemment prendre des dispositions pour un tel VI. Quelles sont-elles ?
      1. Il te faudra la carte du Trésor
      2. La lecture de la carte du Trésor
      3. Le moyen de déplacement adéquat à la lecture de la carte du Trésor
      4. Le carburent en quantité suffisante
      5. Les vivres ou moyen de se les procurer pour tout le séjour
      6. Un moyen de communication puissant
      7. Une idée de ce que tu feras du Trésor !
      Hum ! J’espère que tu pourras déchiffrer tout cela ! Je vais te donner une idée de l’essentiel et le reste tu le trouveras comme un grand.
      Disons que :
      1. la carte du Trésor est la Bible
      Si tu arrives à voir le parcours du peuple d’Israël pour atteindre la terre promise, tu auras une idée des signes de pistes et panneaux de signalisations.
      2. La lecture de la carte du Trésor se fera avec ton accompagnateur, j’espère que tu ne comptes pas faire un si long parcours seul ? Tu verras entre autre comment le peuple d’Israël est né avec Abraham, Isaac et Jacob, la sortie d’Egypte, le désert, la terre promise, tu découvriras les similitudes avec ta vie etc….
      3. Le Moyen adéquat est le Très Saint Rosaire et la Messe
      4. Le carburent qui est en même temps le moteur de ton moyen reste le Grand Maître l’Esprit Saint
      5. Les vivres tu le sais, c’est la Parole de Dieu, les moyens de se les procurer, tu le sais aussi, la lecture pieuse des pères de l’Eglise, des Pères du désert, des Saints, le Magistère etc.
      Je te laisse trouver les deux autres et on continuera la prochaine fois par la réponse de ta deuxième question tu veux bien ?.
      Cependant tu pourras tout autant me dire ce qu’il manque à la liste des dispositions pour toi-même, je n’ai donné que les grandes lignes générales mais peut-être que tu aimerais apporter autre chose que je n’ai point cité ?

  2. Thérèse d'Avila dit :

    Loué soit Jésus !
    J’aimerais bien entreprendre ce “pélérinage”

  3. Très riche.
    La premiere réponse meréjouit et me révolte à continuer ce VI et j’espère bien que je trouverai la signification de “INTERIEUR”. J’ai eu quelques difficultés à distinguer la carte du trésor et les vivres nécessaires pour le VI. Selon moi c’était la même chose. Mais j’avance d’abord.
    Mon prochain post sera pour donner les 2 autres moyens.

  4. Loué soit Jésus.
    Voici la signification des deux autres moyens :
    6- Le moyen de communication c’est la “PRIERE”. C’est elle qui permet de communiquer avec Dieu.
    7- Un trésor a toujours été précieux, et si pour avoir un tel trésor il faut passer par toutes ces dispositions et utiliser ces moyens alors j’adorerai ce trésor.

  5. Mon enfant je comprends votre désir… cependant j’attends plus de détermination de votre part…

  6. Loué soit Jésus.
    Toutes mes excuses si je donne l’air d’une personne qui n’est pas déterminée à faire le VI.
    Les dispositions le VI.
    – la carte du trésor, je la possède, j’ai parcouru l’histoire du peuple d’Israël. En résumé, j’ai pu observer un peuple qui malgré plusieurs signes de manifestations de la puissance de Dieu avait des doutes. Je suis sur le point de relire et de faire ce parallélisme avec ma vie. Même si j’ai déjà fait auparavant, je referai.
    – lire la carte du trésor, méditer les écrits et percer le mystère qui se trouve entre les lignes, j’ai besoin d’un accompagnateur, je n’en doute pas une seule seconde. Comment trouver un accompagnateur? Qui peut il être? comment cet accompagnement se déroule t’il? quels sont les principes ou les bases ou les éléments d’une meilleure collaboration avec son accompagnateur?
    – les vivres, la parole de Dieu.Quelles sont toutes les composantes de la parole de Dieu?

    Merci encore pour ces lumières

  7. Alain Ive MBOGNE dit :

    Loué soit Jésus.
    Depuis que je suis devenu chrétien, j’entends souvent parler du Magistère. Où le vend t-on? Que contient le Magistère?
    Pourquoi le Catéchisme et la Doctrine sociale de l’Eglise n’ont pas étécités parmi les vivres?
    Les pères de l’Eglise, les pères du désert et les saints sont cités distinctement. Quelle est la différence entre les pères de l’Eglise et pères du désert? Ces derniers vivaient-ils réellement au Désert? Je serais ravie d’avoir quelques exemples parmi les pères du désert et les pères de l’Eglise.

  8. Mon enfant, Alino,
    Je donne quelques réponses à tes questions, mais prochainement tu devrais chercher à les découvrir par toi-même. Cependant ta question sur le CEC et la doctrine sociale de l’Eglise, aura sa réponse dans le Magistère.
    Les Pères de l’Eglise sont des auteurs chrétiens, le plus souvent des évêques, en tout cas toujours des hommes chargés de responsabilités pastorales, qui dans les premiers siècles de l’Eglise, par leur prédication et par leurs écrits, ont influencé les développements de la doctrine chrétienne et contribué à la formation des chrétiens de leur époque et des siècles à venir. Généralement on parle de “Pères de l’Eglise” pour des écrivains et prédicateurs des cinq, six ou même huit premiers siècles de notre ère. http://peresdeleglise.free.fr/
    Pour avoir de plus amples informations sur les pères de l’Eglise tu pourrais t’instruire ici : http://www.croire.com/Definitions/Vie-chretienne/Peres-de-l-Eglise/Qui-sont-les-Peres-de-l-Eglise
    Quant aux pères du désert, Ils sont magnifiques, ils ont mené des combats forts et se sont laissés orienter par le Saint Esprit. C’est eux qui nous apprennent dans la simplicité les signes du chemin…par ce qu’on appellerait aujourd’hui des sortes de travaux pratiques à travers les apophtegmes. Je te prierai de les découvrir là : http://www.koningshoeven.nl/fr/inspiration/peresdudesert.php
    Le Magistère de l’Eglise Catholique :
    Du latin magister : maître
    C’est le terme théologique qui désigne la tâche d’enseignement des évêques et du pape selon la mission confiée par le Christ aux apôtres. Dans l’Église catholique, on distingue deux types de magistère : le magistère ordinaire qui porte sur l’enseignement courant et l’extraordinaire qui porte sur les définitions dogmatiques. Je te laisse fouiller ici. http://www.eglise.catholique.fr/glossaire/magistere/
    Je comprends que tu veuilles placer tes domaines de définition et leurs limites avant de rentrer dans l’allure de ta fonction mais cela te semblera si long et fatidique… commences par la pratique pour habituer ton cœur à la vertu, le reste viendra au fur et à mesure que tu avanceras…

  9. Alain Ive MBOGNE dit :

    Loué soit Jésus.
    Merci beaucoup pour cette réaction rapides. Effectivement j’ai besoin d’une pédagogie pour faire ce VI, je commencerai par la pratique.
    Je me ballade sur ces sites et je reviens.
    Loué soit Jésus

  10. Loué soit Jésus.
    J’ai un peu lu les textes des liens internet. Je suis à la fois flatté et interpellé par les phrases des pères du désert. Je reste certain que je découvrirai beaucoup de choses en chemin qui faciliteront mon voyage.
    Je suis prêt à commencer par la pratique, je suis prêt à commencé le VI. Par quoi vais-je commencer. Merci encore.

    Loué soit Jésus

  11. Mon enfant,
    Alino je vois que nous avançons doucement et je l’espère sûrement. Pour commencer, comme tu me le demandes, je te prierai de lire ce passage de l’Evangile tiré de saint Mathieu 6, 19-21 : “…Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur”. Après quoi donnes moi ton avis sur le passage s’il te plait et nous irons ensemble dans une autre salle de vie…pour la suite du voyage…Courage fiston!

  12. Loué soit Jésus
    Lorsque je lis ce passage, j’ai l’impression qu’il est tellement claire que mon avis n’a plus sa place et parallèlement j’ai me dis qu’il y a une vérité cachée.
    Dieu nous appelle à ne pas courir après les richesses de la vie terrestre. Amasser qui signifie aussi réunir en masse ou accumuler. Cette action nécessite souvent beaucoup de temps d’effort, en plus notre esprit est préoccupé et mobilise toute notre intelligence, sagesse, force. Tout cela pour du matériel non pérenne et soumis à la convoitise des voleurs. Tous ces efforts déployés nous déconnecte de Dieu.
    Dieu nous appelle à nous focaliser sur la quête des richesses célestes. A chercher sans limite et sans relâche le royaume et la justice de Dieu. Le royaume de Dieu est éternel. Notre trésor c’est le royaume, c’est Dieu. Notre cœur ne doit jamais se détourner de la quête du Royaume. Cette quête permanente passe par un cheminement.
    Loué Soit Jésus.

    J’aimerais avoir des pistes si mon avis s’avère insuffisant.
    Merci encore.

Laisser un commentaire